TARDOC: prestataires et assureurs doivent travailler ensemble

TARDOC: prestataires et assureurs doivent travailler ensemble – il faut soutenir les forfaits ambulatoires
L’association faîtière des spécialistes de la médecine invasive et aiguë, la FMCH, note que le Conseil fédéral n’approuve pas le TARDOC dans sa forme actuelle. Prestataires et médecins doivent travailler ensemble à une refonte nécessaire. En même temps, les forfaits doivent être encouragés et autorisés quand c’est judicieux.
Pour la FMCH, il est certain que dans le domaine de la médecine invasive et chirurgicale, les deux volets sont indispensables: d’une part le TARDOC, d’autre part les forfaits ambulatoires sur lesquels la FMCH et l’association faîtière des assureurs maladie, santésuisse, se sont mises d’accord. Ces forfaits complètent les tarifs à la prestation. Il est grand temps de réviser les tarifs médicaux ambulatoires TARMED dans leur globalité et d’établir de nouveaux tarifs à la prestation. Mais le potentiel des forfaits ambulatoires doit aussi être exploité quand ils peuvent couvrir des traitements standards et faciles à délimiter.

Communiqué de presse complet